Purificateur d’air: Maison de retraite, Ehpad

Purificateur d’air : Pour préserver les poumons des résidents.

En 2015,  des chercheurs pneumologues ont menés une étude, sur la qualité de l’air respirée dans les maisons de retraite, auprès des résidents. L’objet étant d’établir un rapport entre la santé respiratoire, des personnes âgées résidentes, et l’air respiré.

Conclusion : l’air intérieur altère les poumons des résidents.

Le cadre de l’étude s’étendait, sur 50 maisons de retraites européennes (France, Grèce, Belgique, Pologne, Italie, Danemark, suède).

Plus de 600 résidents ont été testés dans une évaluation des capacités respiratoires. De plus, les mesures d’air de la salle de vie, font apparaître des concentrations conséquentes de polluants.

Les chercheurs ont relevé, du dioxyde d’azote, du dioxyde de carbone, du formaldéhyde, des particules fines, des particules ultrafines. Globalement, les polluants habituels que l’on trouve dans les maisons ou appartements.

Les chercheurs précisent, cependant que la pollution est renforcée, par l’utilisation abondante de produits de nettoyage et de désinfection

Cependant, du fait de l’âge, les résidents sont beaucoup plus sensibles. Les divers éléments présents dans l’air, provoquent des essoufflements et des toux.

Les chercheurs que le risque est encore aggravé au-dessus de 80 ans.

Le vieillissement diminue fortement, la capacité de l’organisme de l’organisme de combattre ces substances toxiques. D’autant, que les résidents sortent peu à l’air libre et ne peuvent donc pas s’oxygéner.

Purificateur d’air : Le traitement des espaces confinées.

Comme dans tous les lieux de vie communautaire, la propagation des virus, bactéries odeurs n’épargnent pas les maisons de retraite. De plus, le fait que les résidents, dans la plupart des cas sortent peu, dope le phénomène de pollution de l’air. Même si les personnels ne ménagent pas leurs efforts.

Le purificateur d’air permet aux résidents d’évoluer dans un air sain. De plus, une enquête menée, a montré, l’effet rassurant du purificateur d’air, ainsi qu’une action très positive sur le bon accueil.

Purificateur d’air : Les chambres des résidentspurificateur d'air-destructeur d'odeurs

En ce qui concerne les chambres, les phénomènes sont identiques à ceux rencontrés en hôtellerie. Cela, renforcé, par l’aspect, parfois précaire de la santé des résidents. Mais, aussi, lié au fait que certains résidents quittent très peu la chambre.

Les mauvaises odeurs, peuvent semer le doute dans l’esprit des visiteurs. De fait, malgré toutes les précautions prises, nuire grandement à l’aspect qualitatif de l’établissement.

De même, la salle de restauration, du fait de sa fréquentation, d’une certaine promiscuité, et de la présence de nourriture est également un endroit sensible.

purificateur air -maison de retraite

Purificateur d’air : Les lingeries

Les zones d’entreposage du linge, les laveries, sont des zones extrêmement sensibles. La chaleur, le linge souillé ou en stagnation, sont, de plus des éléments très favorables au développement et à la propagation  des bactéries, des moisissures, et aussi des odeurs désagréables voir des spores.

Ces endroits souvent exigus, doivent être traités, avec le plus grand sérieux. En effet, le linge est un élément déterminant d’une bonne hygiène.

Le purificateur d’air destructeur d’odeurs, améliore l’hygiène et le bien être des résidents en les protégeant. De plus, il dégage une image très positive des conditions de vie dans la maison de retraite.

L’air des maisons de retraite trop pollué:

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/03/12/23496-lair-maisons-retraite-est-trop-pollue

Ils nous font confiance:

destructeur-odeurs-apparthotelhotel-destructeurd'odeurspurificateur d'air-destructeur d'odeurs-ehpadhotellerie-destructeur d'odeurshotel-destructeur d'odeurshotellerie-destructeur d'odeursdestructeur d'odeurs-restaurantpurificateur d'air-destructeur d'odeurs-bureau